Billets

• L'éducation, clef du développement durable

Janvier 2021

Pour que l'humanité “se prenne en main” pour se donner un avenir conforme à ce que nous pouvons savoir aujourd'hui de ses développements “naturels”, il semble que seule l'éducation, ‒ c'est-à-dire: cultiver et développer l'humain selon ses meilleures facultés propres (conscience, mémoire, connaissance, compréhension, empathie, créativité) ‒, soit le vecteur des évolutions vraiment porteuses d'avenir!


• Poétique et Intelligence Artificielle

Décembre 2020

La poétique est le lieu par excellence de la PAROLE où la mécanisation ne peut se présenter que comme un jeu (voir Prévert et toute une nébuleuse d'“ écriture automatique ” liée aux pratiques spirites et reprises par le Manifeste surréaliste d'André Breton en 1924, puis par les spirites psychologues ou psychanalystes). Autour d'un vrai poète français, presque contemporain mais peu connu, Armel Guerne (1911-1980), on a voulu explorer la poétique comme outil critique dans le domaine de l'Intelligence Artificielle et donc de la traduction automatisée qui est souvent présentée comme l'un des fleurons acquis par cette réduction algorithmique de la parole.


• L'urgence d'un nouvel iconoclasme

Novembre 2020

Devant le tsunami médiatique de l'image (et du son), la parole humaine ne peut plus se faire entendre (voir les articles de septembre 2020)… et l'écrit devient “ringard”! Mais toute la culture qui a conduit à l'intelligence humaine actuelle n'existerait pas sans cette priorité qui a été donnée à l'écrit comme socle du développement scientifique et culturel! Quelle éducation voulons-nous pour ne pas devenir des “crétins digitaux”? Abattre les “idoles” et les “icônes”? (en grec: eidôlon = image, idole; ou = eikôn, icône)! Mais le tsunami pandémique et l'écrasant succès mondial des réseaux sociaux fondés sur une visio-téléphonie généralisée (6 milliards de portables pour 7,5 milliards d'humains sur la planète) oblige aussi à chercher comment “é-duquer” (= faire sortir) l'humain de ce qui pourrait le ramener à une conscience grégaire et bornée! Prêcher sa responsabilité créatrice est probablement l'une des voies pour ces nouvelles exigences éducatives.


• Codes, Normes, Lois, Algorithmes

Octobre 2020

Les codes et les normes, les lois et les algorithmes sont partout. Sont-ils un carcan déshumanisant ou sont-ils l'ébauche de l'ADN d'une humanité en voie d'unification planétaire?


• Il est temps pour l'humanité de réfléchir et d'agir sur le long terme

Septembre 2020

Traduisez : l'ère de l'humanité ou de l'homme! C'est une ère géologique qui succède à l'Holocène commencée il y a 10.000 ans, laquelle succédait, elle-même, au Pléistocène (4 Millions d'années) qui correspond, pour ceux qui étudient les origines de l'humain sur notre planète, au paléolithique, avec une apparition de l'homo sapiens il y a 40.000 ans et de premiers humanoïdes depuis 2 ou 3 millions d'années.


• La chirurgie robotisée fait réfléchir!

Août 2020

Tirer un maximum d'une expérience médicale peut amener à une réflexion sur la soufrrance humaine et sur les perspectives humaines au-delà de chaque trajectoire individuelle!


• Écoutons les (vrais) prophètes: Jacques Ellul en fut!

Juillet 2020

Je reviendrai certainement sur la figure et le message de Jacques Ellul (1912-1994). À mon invitation, il était venu parler aux premières Journées de Réflexion sur l'Informatique (JRI) organisées par Jacques Berleur (†26.04.2020) à l'instigation du Centre Informatique et Bible de Maredsous en 1982.
En effet tout un numéro de l'hebdomadaire protestant Réforme (n° 3854, 11 juin 2020) lui a été consacré. Il annonce la publication par son fils et sa belle-fille, Yves et Danièle Ellul, d'une de ses oeuvres majeures (plus de 1.000 pages de manuscrit) et jamais publiée à ce jour : L'Éthique de la sainteté!


• Covid-19 : une “ planétisation ” de la conscience humaine

Juin 2020

Stephan Hawking avait déjà fait le constat qu'une des évolutions majeures de la vision scientifique de l'humanité et de son contexte de vie était la vision de la terre à partir d'un satellite. Cette vision, partagée par les possibilités de transmission d'images, fait réellement de l'humanité un ensemble lié à cette petite planète. Même si elle est effective et s'est traduite par la “ mondialisation ” économique et culturelle accélérée depuis la chute du mur de Berlin (9 novembre 1989) ainsi que par l'ouverture de la branche civile d'ARPANET, sous le nom d'Internet, au monde entier à partir de l'Administration Clinton-Gore (1992), cette conscience s'est brutalement accrue sous la pandémie de Covid-19 qui se vit depuis la fin novembre 2019.